Actu Buzz :

Bannière Fespaco 1

Interviews

INTERVIEW : A LA DECOUVERTE DU PRIMAVERA CAVE RESTAURANT AVEC RITA NEBIE

Ouvert officiellement il y a quelques semaines, Primavera offre un cadre doux et accueillant à son public en plein cœur de Ouagadougou. Nous nous sommes intéressés à la promotrice de cet espace dédié à la restauration. Lisez plutôt !

INTERVIEW : A LA DECOUVERTE DU PRIMAVERA CAVE RESTAURANT AVEC RITA NEBIE

OUAGA SHOW TIME : Présentez-vous à nos lecteurs

Rita NEBIE : Mon nom c’est Nébié Rita Hélène, Secrétaire de Direction de formation et titulaire d’un diplôme en communication d’entreprise,  je suis la promotrice de la cave restaurant Primavera

 

 Jeune femme entrepreneure, vous vous êtes lancée dans la restauration depuis bientôt 2 ans. D’où est venue cette passion ?

Disons que c’est depuis l’enfance, pendant les vacances on m’amenait à faire la cuisine parce que je suis la seule fille de ma famille. J’ai appris donc très jeune à faire la cuisine pour la famille. Cette situation m’a amené à aimer la chose du coup je me suis dit pourquoi ne pas en faire un travail.

 

 Pourquoi avoir choisi de faire de la restauration ?

Parce que c’est une passion. Et comme on n’aime à le dire pour ne pas avoir à travailler durant toute ta vie, il faut choisir un travail qu’on aime vraiment. Ce qui nous permet d’exceller. Et en plus on aura l’impression de ne pas travailler parce qu’on fait ce qu’on aime vraiment.

 Avec toute cette multiplicité de restaurant qu’est-ce qui distingue-le Vôtre des autres ?

D’abord le service qui est très rapide. Il y a l’assurance de manger très bien et à petit prix. Comme plats en journée nous avons du riz gras, riz sauce arachide, riz sauce tomate du haricot. Tous ces plats sont à 750f,  excepté le haricot qui fait 500f. Nous servons du riz de bonne qualité qui est le riz étuvé du Burkina.  Notre politique c’est le client d’abord, nous respectons les clients. On s’arrange à ce qu’ils soient à l’aise chez nous,qu’ils mangent bien tout en sentant qu’ils sont chez eux

 

Outre la restauration classique, quels sont les services que votre cadre offre à la clientèle ?

Nous avons une petite cave à vin.  On compte bientôt faire une maison d’hôte avec notre local Pour permettre à ceux qui viennent des villes comme Bobo et autres de  d’avoir un cadre agréable. Un cadre qui tend plus à un esprit de famille afin qu’ils se sentent chez eux avec tout le confort nécessaire et le service qui va avec.

  A-t-ils des services sur mesures ?

Nous organisons de temps en temps des barbecues pour permettre aux gens de se retrouver entre amis et de s’éclater. Nous organiserons des soirées, en décembre il y aura une soirée de retro-HIPOP pour rendre hommage aux vieux rappeurs du Burkina. Une façon pour nous de leurs permettre de côtoyer la jeune génération  pour leur permettre de tirer des leçons des plus anciens.  Avant cela, il y a en décembre un barbichu et une soirée de présentation de projet. En fait les structures naissantes choisissent le cadre, invitent des gens  pour faire une présentation, des collations. Bientôt nous allons nous lancer dans le service traiteur.

Quelles garanties donnez-vous, à tous ceux qui viendront vous découvrir ?

Nous leur offrons une carte de fidélité  permettant aux clients réguliers d’avoir une remise sur leur consommation. Notre spécialité c’est le porc au gingembre qui coûte 1500 F, du mouton à la menthe qui fait 2000 F, du foie sauté, des frites que nous servons le soir.

 

Votre situation Géographique et un contact

Nous sommes situés à Zogona au côté ouest  du scolasticat. Quand vous venez de la surface en allant vers le scolasticat vous tournez au deuxième six -mètre à votre droite après le feu de la surface. Primavera est une cour dont le mur est peint en bleu. Nous sommes joignable au 55 24 50 50/ 68  03 06 09/ 72 79 90 66.

 On ne va pas terminer cette interview sans faire un crochet sur votre page facebook bien suivie. Où trouvez-vous toutes ces inspirations pour donner de la joie et surtout le sourire à ceux qui vous lissent ?

Disons que c’est vraiment naturel. Je me dis que pour toucher les gens, parler des faits de société  on a pas besoin de choquer. On peut parfois passer  par la plaisanterie, l’humour pour réussir à sensibiliser les gens sans qu’ils ne se sentent mal. Amener les uns et les autres étant sur le point de faire certaines choses en contradictions avec les normes sociales à se rappeler d’une plaisanterie qu’on leur avait faite qu’ils sourient  et abandonnent l’idée de cette chose. Aussi les amener à se rappeler qu’une telle avait dit dans la blague ceci ou cela. Que ça réussit à toucher les gens

 

Interview réalisée par : Dorothée Hien (Stagiaire)

Dans la même rubrique...

VOIR TOUTES LES ARTICLES

cine concert

Muzik Brand New

Sondage

QUI SUCCÉDERA A IMILO LECHANCEUX POUR LE KUNDE D’OR 2018 ?






Nombre de votes : 143